Abbaye de la Fille-Dieu
frde

La vie des moniales

 

Saint Benoît donne à la prière la primauté et relègue toute autre activité au second plan. Il la nomme, en latin: "Opus Dei ", c'est-à-dire l'œuvre de Dieu. C'est pourquoi la prière des Heures forme la charpente de la journée.

La journée monastique se découpe selon 3 axes:

-          Prière : St Benoît demande de « ne rien préférer à l’œuvre de Dieu. »

-          Lectio divina : rumination de la Parole de Dieu qui unifie notre coeur.

-          Travail, si possible manuel, pour laisser l’esprit libre et continuer le dialogue avec Dieu.

4h - VIGILES
Parce que nous sommes des veilleurs, cette prière exprime notre veille sur le monde.

« L’Ecriture est un véritable sacrement
derrière lequel il faut
chercher
le visage de l’Amour. »

Maurice Zundel

Les Vigiles représentent le premier Office de la journée. Suit, au scriptorium, la lectio divina, une lecture priante des Saintes Ecritures. Elle s'effectue en quatre temps : lectio (lecture), meditatio (méditation), oratio (prière) et contemplatio (contemplation).
Le premier temps est la lecture lente et savoureuse en vue d'une rencontre avec le Seigneur. Le deuxième temps une "rumination" du texte afin de libérer le goût de ce que l'on vient de lire. Vient ensuite l'accomplissement de la lectio : la prière en tant que réponse au Verbe divin, venant du plus profond de notre cœur et une vie en Sa présence d'amour.


7 h - LAUDES
Ce mot signifie «louange».
Nous chantons les louanges de Dieu pour la beauté de sa création.
Cet Office est suivi de la Messe, sommet de la journée monastique.

Les Laudes et l'Eucharistie (le festin institué par le Christ et célébré en action de grâce par l'Eglise en mémoire de la Passion et de la Résurrection du Seigneur) forment le cœur de la journée.
Puis les sœurs se rassemblent au chapitre. Le nom est significatif, on lit un chapitre de la règle de Saint Benoît. Ensuite l'abbesse commente le passage lu, ou traite un thème spirituel. Suivent diverses communications pratiques.

9 h - TIERCE
c’est-à-dire la 3ème heure, heure où l’Esprit-Saint descendit sur les Apôtres.

L'Office de Tierce se chante en prélude au travail, celui-ci dure jusqu'à l'Office de Sexte.

12 h - SEXTE
la 6ème heure du jour, heure de midi. Le soleil brille et nous invite au repos pour rencontrer Jésus.

Après l'office, le repas de midi est pris en silence. Tandis que le corps se nourrit, l'âme se nourrit aussi par l'écoute d'une lecture spirituelle (RB 38,1)

L'alimentation non carnée est une particularité de l'Ordre Cistercien de la Stricte Observance.

14 h 15 - NONE
9ème heure qui nous rappelle la mort de Jésus sur la croix, et son côté transpercé.

Comme le matin, l'Office de None se chante en prélude au travail de l'après-midi.

"Ils sont véritablement moines,
quand ils vivent du travail de leurs mains comme nos Pères et les Apôtres" (RB 48,8).

17 h 15 - VÊPRES
la prière du soir qui remet l’Humanité entière à Dieu.

En fin d'après-midi, l'Office du soir, les Vêpres, rassemble à nouveau la communauté à l'église pour un temps de prière, de louange et d'oraison.

Après le repas du soir, une dernière oasis du Verbe, la lectio divina jusqu'à Complies.

19h 15 - COMPLIES
à l’approche de la nuit évoquent la confiance en la miséricorde de Dieu, dans la paix du soir.

En fin de journée, l'office des Complies jette un pont vers le repos nocturne. Commence alors le temps du grand silence jusqu'au chapitre du lendemain.

 Le Salve Regina termine ce temps de prière en remettant nos vies dans le coeur de Marie.

Powered by hemmer.ch SA